Communication Mairie de Paris

Message  de Sébastien TROUDART du 6 OCTOBRE 2020 

Mesdames, messieurs,

 

Dans la lignée des annonces du ministre de la santé de la semaine dernière et à l’issue d’une déclaration commune du préfet de région, du préfet de police de Paris, de la Maire de Paris, du directeur général de l’Agence Régionale de Santé d’Ile-de-France, et du recteur d’académie, Paris est passée en zone d’alerte maximale.

 

En conséquence, le préfet de police de Paris a édicté par un arrêté n° 2020-00806 paru ce jour de nouvelles mesures restrictives visant à lutter contre la propagation du virus sur le territoire parisien. Ces mesures s’appliquent à compter d’aujourd’hui, le 6 octobre 2020 et pour une durée pour le moment fixée à 15 jours, soit jusqu’au 19 octobre inclus.

 

Le préfet de police réaffirme d’abord plusieurs des mesures déjà édictées dans le cadre de son arrêté du 25 septembre dernier. C’est le cas par exemple de l’interdiction des évènements réunissant plus de 1 000 personnes, de l’interdiction des rassemblements de plus de dix personnes sur la voie publique et dans les lieux ouverts au public ou encore de l’interdiction des rassemblements et réunions à caractère festif ou familial.

 

Ce nouvel arrêté comporte également des mesures plus restrictives au premier titre desquelles l’ajout des piscines dans le champ de l’interdiction de l’accueil du public dans les établissements sportifs couverts (ERP de type X). Une Foire aux Questions concernant ce point spécifique est joint au présent message. De même, les établissements de plein air (ERP de type PA) ne peuvent accueillir du public que sous réserve de respecter une jauge de fréquentation maximale ramenée à 50% de la jauge théorique prévue hors période de crise sanitaire.

 

Surtout, ce nouvel arrêté précise les exceptions à l’interdiction d’accueil du public dans les ERP de type X. Ne font pas l’objet d’une telle interdiction :

-          les groupes scolaires et parascolaires ;

-          toutes les activités à destination des mineurs exclusivement ;

-          les sportifs professionnels et de haut niveau ;

-          les activités physiques pour les personnes munies d’une prescription médicale ;

-          les réunions des personnes morales ayant un caractère obligatoire.

 

L’intégralité des mesures prises par le préfet sont disponibles à l’adresse suivante :

https://www.prefecturedepolice.interieur.gouv.fr/Nous-connaitre/Documentation/Arretes/Liste-des-arretes

 

Vous pouvez également vous rendre sur la page internet de la Ville de Paris qui fait le point sur les différentes mesures édictées à l’adresse ci-dessous :

https://www.paris.fr/pages/coronavirus-les-mesures-prises-par-la-ville-7672

 

Nous avons bien conscience que ces nouvelles mesures sont particulièrement lourdes pour le monde sportif à Paris et nous le déplorons, raison pour laquelle la collectivité parisienne œuvre au quotidien pour que le préfet adopte une approche différenciée et fine des situations qui pourrait permettre à certaines associations de reprendre leurs activités.

 

Cordialement,

 

 

Sébastien TROUDART

Direction de la Jeunesse et des Sports

Chef du Service du Sport de Proximité

25, boulevard Bourdon - 75004 Paris

 

 

SITUATION EN PISCINES À LA SUITE DE L’ARRETE PREFECTORAL DU 5 OCTOBRE 2020

 

FAQ

 

 

 

Quels créneaux d’enseignement de natation pendant le temps scolaire sont maintenus ?

è Tous les créneaux des établissements scolaires (ils sont conservés en l’état de ce qui est développé depuis cette rentrée de septembre.

 

Quels créneaux de pratique associative sont possibles en piscine ?

è Tous les créneaux associatifs à destination exclusives des mineurs peuvent être conservés. Pour cela, l’association doit communiquer au service des piscines et des baignades les créneaux en question.

 

Les créneaux associatifs prévus le week-end sont-ils maintenus ?

è Les plages horaires d’ouverture des piscines le week-end sont ajustées, soit de 10h à 15h, soit de 11h30 à 16h30 en fonction des piscines. Les associations bénéficiant de créneaux en dehors de ces plages horaires et qui souhaitent les repositionner dans les plages horaires d’ouverture doivent en faire la demande au service des piscines et des baignades.

è Pour celles qui disposent déjà de créneaux dans les plages horaires d’ouverture réajustées, elles doivent confirmer le maintien de ces créneaux à destination exclusive des mineurs auprès du service des piscines et des baignades.

 

Les activités bébés-nageurs sont-elles maintenues ?

è L’arrêté préfectoral impose la suspension des activités bébés-nageurs puisqu’elles ne sont pas exclusivement réservées aux mineurs. 

 

Est-il possible d’organiser des leçons individuelles de natation ?

è Les leçons individuelles de natation dispensées aux adultes sont suspendues. Celles proposées exclusivement aux mineurs peuvent se tenir. Les créneaux de leçons de natation concernés sont fixées piscine par piscine. 

 

Que deviennent les créneaux ouverts au public du matin (7h-8h30) ?

è Ils sont suspendus partout dans les piscines, au moins jusqu’au 19 octobre.

 

Que deviennent les créneaux ouverts au public à la mi-journée (12h-13h30) ?

è Ils sont suspendus partout dans les piscines, au moins jusqu’au 19 octobre.

 

Un adulte peut-il être accueilli dans une piscine ?

è Un adulte ne peut être accueilli en piscine sur un créneau identifié pour le public, que sous conditions s’il est muni d’une ordonnance de son médecin imposant qu’il pratique une activité sportive aquatique régulière.

 

Un enfant de moins de 10 ans peut-il être accompagné d’un parent ou d’un adulte responsable (hors clubs) ?

è L’arrêté préfectoral n’autorise pas l’accompagnement d’un adulte, y compris pour un enfant de moins de dix ans. Il en résulte que les enfants de moins de dix ans ne sont pas admis dans les piscines.

 

 

Un club peut-il réorganiser ses activités pour organiser davantage d’entrainements destinés aux mineurs ?

è Dans la limite des créneaux accordés par l’AOT, le club a la possibilité de revoir son organisation pour développer davantage d’activité à destination de ses adhérents mineurs. Pour ce faire, il doit préciser au service des piscines et des baignades les créneaux qu’il souhaite garder pour développer les activités à destination exclusive des mineurs.

 

Les séances d’aquagym sont-elles maintenues ?

è L’arrêté préfectoral ne permet pas le maintien de cette activité.

 

Les clubs qui comptent des sportifs professionnels et de haut niveau adultes peuvent-ils poursuivre les entrainements dédiés à ces sportifs ?

è L’arrêté préfectoral prévoit en effet une exception concernant les sportifs professionnels et de haut niveau. Ces champions, s’ils sont inscrits sur la liste du ministère des Sports, peuvent poursuivre leurs entraînements sur les créneaux qui leur sont dédiés par leur club.

 

 

 

 

 

 Message  de Sébastien TROUDART suivi du Message de Monsieur RABADAN
 AUX ASSOCIATIONS SPORTIVES EN DATE DU 24 SEPTEMBRE 2020 
Direction de la Jeunesse et des Sports
Chef du Service du Sport de Proximité
01 42 76 30 55
25, boulevard Bourdon - 75004 Paris
Mesdames, Messieurs,
Le Ministre de la Santé a annoncé hier soir, dans le cadre d’une conférence de presse intervenue à l’issue d’un Conseil de défense, la mise en place de nouvelles mesures sanitaires et l’apparition, au sein des départements situés en zone rouge, de trois niveaux d’alerte (alerte, alerte renforcée  et alerte maximale). Ces niveaux d’alerte visent à déterminer les mesures nouvelles applicables sur le territoire concerné et dont le contenu doit être précisé localement, par les préfets, après échange avec les élus locaux.
Comme vous le savez, Paris est située en zone rouge depuis le 13 août dernier et le ministre de la Santé a indiqué hier que la capitale était placée en « alerte renforcée » impliquant notamment, selon ses propos, un abaissement de la jauge des rassemblements de 5 000 à 1 000 personnes, une interdiction des grands événements déclarés, comme les fêtes locales ou les fêtes étudiantes, une interdiction des rassemblements de plus de dix personnes dans l’espace public (plages, parcs…) ou encore la fermeture des salles de sport et des gymnases/fermeture de toutes le salles des fêtes et les salles polyvalentes pour les activités festives ou associatives.
La Maire de Paris échange avec les représentants de l’État sur les mesure à mettre en œuvre, qui seront appliquées par les services, une fois publiées et leurs dates d’effet connues. L’exécutif parisien regrette de nouvelles mesures restrictives et leur impact sur l’activité associative locale, mais prendra acte des mesures qui seront arrêtées et qui devront être mise en œuvre sur l’ensemble du territoire parisien.
Pour l’heure, aucun texte n’a été publié : le décret actuellement en vigueur n’a pas été modifié, il n’y a pas encore de nouvel arrêté préfectoral pour Paris venant stabiliser et préciser les annonces du Ministre.
En l’attente de ces textes, l’activité se poursuit selon les modalités actuelles. Nous reviendrons vers vous dès que les mesures seront formellement arrêtées. 
Dans l’intervalle, sachez que ce nouvel épisode de la crise sanitaire que nous vivons depuis mars dernier mobilise toute la Direction de la Jeunesse et des Sports, laquelle met tout en œuvre pour soutenir l’action sportive parisienne. 
Cordialement,  Sébastien TROUDART

Pierre RABADAN

Adjoint à la Maire de Paris

chargé du sport, des Jeux olympiques

et paralympiques

Conseiller métropolitain

Élu du 14ème arrondissement

Hôtel de Ville • 5 rue Lobau • 75004 Pari

Madame, Monsieur, 

Chers responsables sportifs parisiens, 

 

Comme vous,  nous avons appris hier soir la décision brutale de la fermeture des salles de sports et des gymnases annoncée par le Ministre de la Santé pour faire face à la situation sanitaire qui s’aggrave à Paris et en Ile-de-France. Aucun chiffre et aucune alerte particulière sur le potentiel « contaminant » des installations et activités sportives ne nous sont remontées. Cette décision va à l’encontre de notre souhait d’adapter nos activités à la situation particulière que nous vivons. Comme vous, nous sommes inquiets quant à la poursuite des activités sportives à Paris.

 

La Ville de Paris s’est attachée à appliquer les protocoles mis en place jusqu’alors et à assurer une rentrée dans des conditions sanitaires satisfaisantes. Nous savons les difficultés que cela a entraîné dans vos activités et la charge de travail supplémentaire que cela représente pour nos agents et  vos salariés et bénévoles. Cependant, nous pensons que c’est la condition nécessaire à la poursuite de nos activités et à l’adaptation de nos vies au contexte sanitaire actuel.

 

Nous allons réengager le dialogue avec l’État, dans nos échanges avec la Préfecture de Police en particulier, pour que les protocoles soient adaptés, renforcés et qu’ils permettent la poursuite de vos activités dans le cadre sanitaire réactualisé. Nous souhaitons véritablement parvenir à une concertation avec toutes les parties prenantes afin que la nécessaire gestion de la crise sanitaire soit adaptée à la vie des clubs et associations que vous animez.

 

Karim Ziady, élu au Conseil de Paris et Conseiller délégué en charge du sport de proximité et moi-même restons à votre écoute et à vos côtés pour que le sport continue à vivre à Paris.

Soyez certains de notre soutien total à défendre la nécessité de faire perdurer une pratique sportive régulière aux Parisiennes et aux Parisiens, tout en prenant les mesures nécessaires qui permettront de freiner durablement le virus SARS-CoV-2.

cordialement, Pierre RABADAN

 

Direction de la Jeunesse et des Sports

Chef du Service du Sport de Proximité

lun. 31 août 

 

Aux Associations SPORTIVES 

 

Mesdames, Messieurs,

 

À l'aube de la saison sportive 2020/2021 qui s'annonce d’ores et déjà particulière du fait d’une situation sanitaire toujours incertaine, il est de notre responsabilité d’assurer collectivement l’exercice d’une pratique sportive associant convivialité, passion et civisme.

 

Comme vous le savez, depuis ce vendredi 14 août, Paris a été intégrée à la liste des zones de circulation active du Covid-19. Dans ce contexte, nous tenons à vous rappeler les principaux gestes barrières qui devront absolument continuer à être observés à la reprise de vos activités en septembre et qui resteront d’ailleurs affichés dans chaque établissement sportif :

se laver les mains régulièrement ;

tousser ou éternuer dans son coude ;

utiliser un mouchoir à usage unique et le jeter ;

se saluer sans se serrer la main.

 

Nous vous rappelons également que la pratique d’une activité physique et sportive est soumise aux exigences suivantes :

sauf lors de la pratique, obligation du port du masque pour toute personne de onze ans ou plus dans les établissements sportifs ;

chaque usager doit être muni de son propre masque, la Ville de Paris ne distribuant pas de masque en cas d’oubli ;

respect d’une distanciation physique minimale de 2 mètres entre chaque participant pendant la pratique sportive, sauf lorsque, par sa nature même, l'activité sportive ne le permet pas ;

les vestiaires collectifs pourront de nouveau être utilisés dans le respect des règles sanitaires en vigueur et de certaines conditions qu’il vous incombe d’assurer. À ce titre, il vous reviendra d’assurer le strict respect de la jauge de fréquentation des vestiaires affichée sur site, ce qui nécessitera certains aménagements de fonctionnement de votre part, en particulier le nombre maximum d’usagers simultanés. Les agents de la DJS contrôleront le respect de ces impératifs.

l’interdiction de l’usage des casiers partagés ;

la possession et l’utilisation par chaque pratiquant ou intervenant de son propre matériel dont l’entretien est sous sa responsabilité (équipement sportif, serviette, produits hydro-alcooliques, collations, boissons…).

Nous attirons également votre attention sur les règles suivantes :

le respect de la régulation des flux et circulation établis et matérialisés dans l’établissement ;

le respect strict du port du masque y compris dans les vestiaires ;

à compter du week-end du 19 et 20 septembre et exclusivement pour les compétitions, les douches collectives seront accessibles sous réserve de validation après passage des contrôles sanitaires réglementaires indispensables et uniquement si la distanciation physique peut y être respectée ;

accompagnement des seuls encadrants sportifs (avec masque) à la condition strict que les règles de distanciation soient respectées ;

dans le mesure où il est dans l’intérêt de tous de limiter au maximum les risques de contagion, nous vous remercions de faire respecter un temps de présence minimal dans le vestiaire. Dans le même ordre d’idée, les buvettes et club-house resteront fermés.

 

Par ailleurs, la Direction de la Jeunesse et des Sports remercie chaque association de la désignation d’un COVID Manager, garant du respect de ces consignes (dans l’établissement, lors de la pratique et dans les vestiaires). Pour les associations ayant plusieurs créneaux sur un même équipement, une rencontre avec le chef d’établissement est fortement recommandée. Des modalités de fonctionnement et d’accueil de vos adhérents pourront être mises en place sur certains équipements avec l’accord du chef d’établissement. Nous vous invitons à transmettre et à faire valider par le chef d’établissement le contenu du protocole sanitaire que vous avez réalisé, en adéquation avec les préconisations de votre fédération.

 

L’accès au site ne pourra se faire que pour les pratiquants et responsables de l’activité dont la liste nominative et exhaustive doit être fournie aux chefs d’établissement. Le public sera admis à assister aux séances s’il peut être accueilli sur une place assise (un siège occupé sur deux) ou sur le bord d’un terrain, intérieur ou extérieur, respectant les distanciations d’usage et l’obligation du port du masque.

Comme cela a bien été spécifié dans l’Autorisation d’Occupation Temporaire (AOT), les horaires indiqués correspondent bien à l’entrée et la sortie des usagers de l’équipement. Tous les temps passés dans l’enceinte sportive (déplacements, passage vestiaires inclus) doivent être considérés dans le créneau horaire référencé. Il est demandé à chaque responsable associatif de prendre en charge son groupe dès l’arrivée de celui-ci afin de respecter les cheminements mis en place.

 

Bien entendu, l’accessibilité au site s’entend sauf travaux en cours. Elle s’articule également avec le nécessaire dialogue social continu et étroit engagé avec les agents travaillant sur les différents sites et leurs organisations représentatives qui permettent de garantir un accès aux équipements de la direction dans les meilleures conditions sanitaires pour tous.

 

Sachez, pour votre information complémentaire, qu’il sera fait un nettoyage complet de l’établissement quotidiennement avec des nettoyages réguliers tout au long de la journée. Des poubelles spécifiques pour récupérer les masques usagés seront à votre disposition. De votre côté, vous êtes invités à collecter tout déchet sanitaire (les masques en particulier) de vos adhérents afin de laisser un espace de pratique sain.

 

Comme l’ont rappelé les ministères, il reste impératif de conserver à tout moment une grande vigilance et responsabilisation de chaque pratiquant et encadrant ainsi que d’observer le respect des gestes barrières et de la distanciation physique afin de limiter au maximum les risques de contagion du virus Covid-19. 

Aussi, pour vous aider à assurer la sécurité de vos membres, le Haut Conseil de la Santé Publique et le Ministère des Sports ont-ils publié différents guides et avis qui restent en partie d’actualité et pourront toujours utilement vous servir :

o            Le guide d’accompagnement de reprise des activités sportives :

http://www.sports.gouv.fr/IMG/pdf/sportsguidesportparsport_fiches-2.pdf

o            Le guide des sports à reprise différés « jouer autrement – pratiques alternatives » :

http://www.sports.gouv.fr/IMG/pdf/sportsguidepratiquesalternatives.pdf

o            Le guide de recommandation sanitaires à la reprise sportive :

http://sports.gouv.fr/IMG/pdf/sportsguidesanitaireetmedical.pdf

o           Les recommandations relatives à la reprise de l’activité physique et sportive du Haut Conseil de la Santé Publique :

https://www.hcsp.fr/explore.cgi/avisrapportsdomaine?clefr=846

 

Sachez enfin que la Ville de Paris prévoit la relance d’une campagne massive de dépistage gratuit et sans rendez-vous à destination des Parisiens sur l’ensemble du territoire. Vous trouverez toutes les informations utiles en cliquant sur le lien suivant :

https://www.paris.fr/pages/covid-19-depistage-gratuit-dans-un-labo-itinerant-7838

 

La Direction de la Jeunesse et des Sports reste bien évidemment à votre disposition pour vous accompagner dans votre retour à la pratique sportive.

 

En espérant vous retrouver nombreux dans quelques jours dans nos équipements sportifs, toute la Direction de la Jeunesse et des Sports vous souhaite une belle rentrée sportive ! 

 

 

 

Direction de la Jeunesse et des Sports

 

25, boulevard Bourdon - 75004 Paris